panpan pub culotte japon

Le Japon. Un pays parfois déroutant mais en tout cas pour le doc’ il l’un des plus bandant de ses dernières années. Aujourd’hui, je vais vous présenter les nouvelles culottes « Pan-Pan » qui tire son nom de Panties le terme anglais de Culottes.

Retrouvez toutes nos petites culottes sur PetiteCulotte-France.com…

Je vous propose de revenir dans les années 90 quand trois hommes d’affaires japonais ont eu la merveilleuse idée de commercialiser des sous-vêtements usagés de petites nippones. Et avec quelles modes de distribution ? Les distributeurs automatiques voyons ! Un peu comme quand ta mère allait acheter son pain à la boulangerie et que gamin tu voulais absolument cette petite baballe rebondissante multicolore affreuse que tu perdais au bout de deux heures…

Retrouvez toutes nos petites culottes sur PetiteCulotte-France.com…

Bref, ses génies de l’autre bout du monde lancèrent ses petites culottes un peu partout dans le pays surtout à Tokyo. Malgré leur succès, le gouvernement les as faites interdire en 1993 et par conséquent l’épopée de la culotte sale à pris fin officiellement.

Officiellement ! Ce ne serait sans compter la rebellion de tous les fans nippons de BuruSera (adorateur de culotte usagés) qui ont crée un véritable marché parallèle.

« Mais Doc’ c’est génial ce que tu nous raconte mais où est le rapport avec les Pan-Pan ? »

J’y viens jeune padawan de dentelles. Comme je le dis souvent : « Plus tu patienteras, plus de mouille tu auras. »

Nous vivons dans un monde capitaliste, ouvert et où tout va très vite. Le succès de ses culottes sales s’est donc exporté à l’étranger. Pour répondre à la demande devenue trop forte et surtout pour contrecarrer certaines interdictions à la vente, la fabuleuse industrie japonaise a inventé la Pan-Pan c’est à dire la culotte usagés Taylorienne (référence au Taylorisme l’invention de l’industrie selon une organisation scientifique).

En effet, cette dernière est disponible en deux exemplaires pour une dizaine d’euros unité. La première, la Pan-Pan 1, avec de longues rayures roses et blanches est fournis avec le flacons « parfum de fille » qui est selon le fournisseur : « un mélange soyeux de fruits orientaux et de fraicheur marine… ». Espérons que ça soit plus proche de l’odeur d’un abricot que d’une vieille moule avariée !

La seconde, Pan-Pan en bleu et blanche est livré avec un parfum : « Savon doux » Une culotte tout droit sortie du bain, ça c’est coquin !

Certes ses deux produits sont moins naturels car synthétique. Et néglige surement le sens initial de la pratique du BuruSera. Elle restera, cependant, une manière alternative de se procurer des sous-vêtements avec un parfum le plus proche de l’essence féminine. Et si vous doutez encore de l’hygiène de tous ses machins bizarre venus d’ailleurs, ne vous inquiétez surtout pas ! Selon le fabricant : « Les acheteurs potentiels peuvent être assurés que nos culottes sont sûrs pour la peau, car ils sont fabriqués au Japon, à partir des meilleurs matériaux japonais » Ou sinon vous pouvez aussi regarder la video ci-dessous qui vous donnera un autre point de vue sur ce business nouvelle génération…

Le Doc’


×
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up